• Le respect de la dignité de la personne mourante

    Alors qu'une loi sur la fin de vie est en gestation et que les propositions remises à François Hollande ce matin par les députés Alain Claeys et Jean Leonetti sont inquiétantes pour le respect de la personne humaine, il paraît intéressant de relire le document de l'Académie pontificale pour la vie Considérations éthiques sur l'euthanasie, dont voici un extrait :

    "Le fondement de la justification que l'on veut invoquer et faire valoir devant l'opinion publique repose principalement sur deux idées essentielles: 

    a) le principe de l'autonomie du sujet qui aurait le droit de disposer de sa vie d'une manière absolue;

    b) la conviction plus ou moins explicite du caractère insupportable et inutile de la douleur qui peut parfois accompagner la mort.

    [...] [L]a douleur des patients, douleur dont il est question et par laquelle on veut en quelque sorte justifier et rendre quasiment nécessaires l'euthanasie et le suicide assisté, est, aujourd'hui plus que jamais, une douleur pouvant être soignée grâce aux moyens adéquats de l'analgésie et des soins palliatifs proportionnés à la douleur elle-même; celle-ci, si elle est accompagnée d'une assistance humaine et spirituelle appropriée, peut être adoucie et soulagée dans un climat de soutien affectif et psychologique.

    D'éventuelles demandes de mourir émanant de personnes souffrant profondément (comme le démontrent les enquêtes menées parmi les patients ainsi que les témoignages de personnel de santé connaissant bien la situation des mourants) traduisent presque toujours une demande indirecte du patient pour recevoir davantage d'attention et d'intérêt de la part des personnes qui l'entourent, en plus des soins appropriés:  deux éléments qui font parfois défaut dans les hôpitaux d'aujourd'hui. [...]"

     

    « Année Saint LouisJoyeux Noël »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Mardi 16 Décembre 2014 à 17:42

    Merci pour nous avoir rappelé brièvement et clairement de quoi il s'agit. Les temps sont au durcissement inévitable de notre position pour oeuvrer toujours dans le respect de la dignité humaine. Mais ce soir, quelle tristesse devant tous ces jeunes enfants massacrés par les talibans...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :