• Neuvaine de préparation à la fête de la Divine Miséricorde

     

    Th (2)Le dimanche après Pâques, appelé traditionnellement dimanche "in albis", est le Dimanche de la Miséricorde. C'est Saint Jean Paul II qui institua cette fête en 2000 le jour de la canonisation de Sainte Faustine. Le Christ lui avait dit : "La Fête de la Miséricorde est issue de mes entrailles, je désire qu'elle soit fêtée solennellement le premier dimanche après Pâques". Une indulgence plénière est attachée à la célébration de cette fête.

     

    Jésus inspira à sainte Faustine d’écrire cette neuvaine et de la réciter avant la Fête de la miséricorde. On commence cette neuvaine le Vendredi Saint. 

     

    1er jour : Vendredi Saint 3 avril : Demandons miséricorde pour toute l’humanité, particulièrement pour les pécheurs.

     

    [Parole du Seigneur Jésus] Aujourd’hui, amène-moi l’humanité tout entière, et particulièrement tous les pécheurs, et immerge-la dans l’océan de ma Miséricorde. Ainsi tu me consoleras de l’amertume dans laquelle me plonge la perte des âmes.

    [Prière de Sœur Faustine]Très Miséricordieux Jésus, dont le propre est d’avoir pitié de nous et de nous pardonner, ne regarde pas nos péchés mais la confiance que nous avons en ton infinie bonté. Reçois-nous dans la demeure de ton Cœur très compatissant et garde-nous en lui pour l’éternité. Nous t’en supplions par l’amour qui t’unit au Père et au Saint-Esprit.

    Père Éternel, regarde avec Miséricorde toute l’humanité qui demeure dans le Cœur très compatissant de Jésus, et en particulier les pauvres pécheurs. Par la douloureuse Passion de ton Fils, témoigne-nous ta Miséricorde pour que sa puissance soit louée pour les siècles des siècles. Amen.

    [On finit par le chapelet à la Miséricorde divine] On récite cette prière sur un chapelet.

    Au début : dire le Notre Père, le Je vous salue Marie, puis le Je crois en Dieu.

    Sur les gros grains du Notre Père (1 fois) : Père Eternel, je T’offre le Corps et le Sang, l’Ame et la Divinité de Ton Fils bien-aimé, Notre Seigneur Jésus Christ, en réparation de nos péchés et de ceux du monde entier.

    Sur les petits grains du Je vous salue Marie (10 fois) : Par Sa douloureuse Passion, sois miséricordieux pour nous et pour le monde entier.

    A la fin (3 fois) : Dieu Saint, Dieu Fort, Dieu Éternel, prends pitié de nous et du monde entier ».

    [On trouvera chaque jour de la neuvaine ici]

    « Soutenir les chrétiens d'IrakSaint Ignace de Loyola »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :